•  

     

    La sainte cène Révélation

     de Line Antoine

    Depuis la naissance de SOS Prières Cœurs Brisés en 2006, plus précisément le 7 janvier, nous avons toujours célébré la sainte cène selon les instructions et révélations du Seigneur, à table, lors d’un repas fraternel.

    Nous devons prendre la sainte cène avec joie ; une joie immense, car notre sauveur Jésus-Christ n’est plus dans le tombeau, mais il est ressuscité dans toute sa gloire. Quand nous prions, nous ne devons pas prier Jésus de Nazareth, mais Jésus-Christ glorifié.

    Je bénis le Seigneur car il y a 8 jours que celui-ci m’a fait comprendre que la sainte cène, la communion fraternelle, n’est pas bien célébrée dans les communautés. Et c’est pour cela qu’il y a des morts et des infirmes... Dans les communautés, c’est juste manger un morceau de pain ou de biscuit et boire un peu de jus de raisin ou de vin sans la révélation. Et très souvent les serviteurs ne sont pas en règle pour cette célébration, mais cela ne les empêche pas de le faire quand même car ils n’ont pas la crainte de Dieu.

    Le Seigneur m’a dit que pendant ce partage de la cène, il doit y avoir des guérisons, des délivrances, des miracles ! Et c’est ce qui s’est passé le soir de la célébration du 12 août 2017. Alléluia ! Dieu s’est glorifié ! Dieu a répondu ! Il m’a dit clairement : Ils ne savent pas célébrer la sainte cène. Lors de la sainte cène, je le répète encore, il doit y avoir des guérisons, des délivrances, des miracles, le baptême du Saint-Esprit, des révélations, des prophéties. Et c’est pour cela qu’il y a des morts et des boiteux spirituels…Mais je bénis l’Éternel car il nous a fait grâce ce soir. Il y a eu au milieu de nous des révélations, des délivrances…Un bébé a même été à distance, présenté au Seigneur ! Alléluia.

    Que le nom de notre Seigneur soit béni !

    Rentrons maintenant dans la révélation que le Seigneur m’a donnée avec la canne pour la sainte cène !

    C’est pour cette raison que sur la table, à côté de chaque assiette, il y avait un cadeau pour chaque convive. Ce cadeau était symbolique et prophétique. En fait, c’était tout simplement un petit morceau de canne pressé et sec, attaché avec un ruban rose.

    Esaïe 53 v 2 à 5 …Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire.3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance,Semblable à celui dont on détourne le visage. Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. 4Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. 5Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. 6Nous étions tous errants comme des brebis…

    Bien aimés, j’étais en train de marcher quand Dieu m’a donné cette révélation, à savoir : Prendre un morceau de canne. Il a été brisé comme ce morceau de canne. Dommage que vous ne puissiez le voir ! Dieu m’a dit de prendre cette canne et de la présenter à ma table. Il a été pressé. (Visualisez ce morceau de canne normal, broyé, pressé dans l’appareil pour en extraire le jus, et qui ressort aplati et sec)…A cause de nos péchés il a été brisé, meurtri et cela il l’a accepté pour nous…Il est devenu comme ce morceau de canne pressé… Que chacun de nous ce soir prenne conscience de ce geste prophétique. Il a été brisé pour toi, pour moi, pour nous.

    Dans la canne il y a le sucre qui est bon, ainsi que le jus...En mâchant, en écrasant un morceau de canne (il y en avait sur la table), que se passe t-il ? Si la canne pouvait parler elle crierait car si on vous écrasait le doigt vous hurleriez de douleur n’est-ce pas ?

    Dans la canne il y a le jus qui est bon ; le sucre l’est aussi et nous l’utilisons de diverses façons pour faire de bonnes préparations culinaires telles les confitures, les gâteaux…etc.

    Dans le brisement de Jésus, l’eau et le sang ont coulé. Mais l’utilisation de la canne (je fais des gestes

    prophétiques) donne du sucre, du jus mais aussi du rhum ! Pourquoi le rhum ? En sortant sous le sang, sous les meurtrissures, sous le sacrifice de notre Sauveur, on quitte Jésus et on se laisse attirer par le monde. Un chant créole dit ceci : tu es tombé dans le caniveau à cause de l’alcool, du rhum…

    C’est une image forte ! En sortant sous cette couverture c’est là qu’on se retrouve…dans le caniveau où Satan nous attend les bras ouverts!

    Quand Jésus a été brisé, voilà ce qui est sorti de lui : son sang ! Son sang a coulé (je prends prophétiquement de l’éosine que je fais couler sur un morceau de canne brisé...Il fallait être à cette table pour voir tous les gestes faits prophétiquement) pour nos péchés.

    A ma connaissance il n’y a que le raisin qui est ainsi pressé (encore un geste prophétique avec le  raisin écrasé dans la main) pour donner du vin…le vin que symboliquement nous buvons comme le sang de Christ.

    Que chacun de nous prenne conscience que le corps de Jésus-Christ a été brisé pour nous, à cause de nous, et qu’en commémorant ce sacrifice quelque chose doit se passer…car c’est dans ses  meurtrissures que nous sommes guéris. Moi personnellement, j’ai demandé à Dieu de faire un miracle spirituel pour moi car s’il lui a plu de me révéler les mystères de la sainte cène, je ne veux pas  être la même en quittant cette table.

    Je veux que chacun de nous n’oublie jamais cette image du pressoir ! le raisin est pressé pour donner  le vin… C’est le brisement.

    Dieu m’a dit encore : Tout ce qui est sur cette table est consacré, sanctifié. J'ai obéi à tout ce qu’il m’a demandé de faire avec précision, minutie et joie afin de réjouir son cœur et qu’il soit puissamment glorifié. Chaque détail, la canne en morceau, la canne pressée, les grappes de raisins noirs, les olives, la cannelle, le sel, l’huile d’olives… Tout est prophétique.

    Je prie le Seigneur qu’il se révèle à tous ceux qui lisent ce message afin qu’ils comprennent ce qu’est vraiment la sainte cène car quand on a compris l’importance de la sainte cène, l’importance du  sacrifice de notre Seigneur Jésus-Christ, on demande pardon à Dieu pour ses péchés car on ne  s’assied ni ne met la main à la table du Roi n’importe comment.

    Que Dieu vous éclaire sur ce sujet et qu’il vous bénisse. Amen.

     

    La Table du Roi " de la Sainte Cène

     

     

     

     La sainte cène Révélation

     

     Compte rendu soirée de la sainte cène du 12 août 2017


    Ce samedi 12 août 2017, nous nous sommes réunis dans la maison familiale des ANTOINE à Pointe-Noire pour la célébration de la sainte cène. Nous étions 12 adultes et 3 enfants.
    Le Seigneur a révélé à sa servante et prophétesse que la sainte cène est un moment de commémoration, de communion fraternelle et de joie ; et que pendant cette célébration, il doit y avoir des guérisons, délivrances et miracles.
    Cette soirée a commencé dans la joie et par la prière faite par le frère et prophète Franck Chenilco. Ce fut une soirée très prophétique puisque le frère Francky a prophétisé dans la vie de plusieurs personnes qui y étaient présentes. Ces hommes et ces femmes ont attesté que tout ce qu’il disait était la vérité. Un autre serviteur, le pasteur Morandais, a lui aussi, saisi par le Saint-Esprit prophétisé. Le Seigneur a confirmé sa parole par des délivrances et des témoignages, dont un, en direct de la Martinique. Cette femme de l’île sœur jointe par téléphone, a glorifié le nom du Seigneur car le prophète lui avait dit qu’elle aurait un enfant…Ce qui fut fait (alors qu’elle n’arrivait pas à concevoir)… et cette enfant, une petite fille a été présentée au Seigneur ce soir. Alléluia! Alors que l’évangéliste priait pour cette enfant, le pasteur a vu en vision la mère du bébé dans un cercle fleuri en robe blanche, la tête couronnée. En Christ il n’y a pas de frontières. Vive la technologie! Que nous en fassions un bon usage pour la gloire de Dieu.
    Puis nous sommes passés à table après avoir loué et prié pour le repas; prière faite par l’évangéliste Marcel Antoine. La table était très belle. La servante et prophétesse Line Antoine a préparé avec amour et dévotion cette table selon les instructions du Seigneur (nappe blanche et sur nappe en dentelle blanche, composition florale blanche avec des roses de couleur rose au bout). Le repas était très bon.

    Nous avons pris la cène en mangeant comme le faisait les disciples avec le Seigneur. Mais avant, la sœur Line a expliqué pourquoi sur la table à côté de chaque assiette il y avait un cadeau pour chaque convive. Ce cadeau était symbolique et prophétique. En fait, c’était tout simplement un petit morceau de canne pressé et sec attaché avec un ruban rose. Elle a pris en main un morceau de canne normale et la canne pressée qui donne le jus, le sucre et l’alcool avec des gestes prophétiques (cette révélation fera l’objet d’un message à part).
    Nous sommes restés jusqu’à une heure avancée à la table, louant Dieu, et donnant des témoignages pour donner gloire à Dieu.
    La réunion s’est terminée par la prière de clôture faite par un frère.
    Quelle belle soirée ! Certainement le Saint-Esprit a pris plaisir et le cœur du Père a été réjoui. Amen

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  •  

    Révélations sur Bartimée et la dernière onction

     

    Révélations sur Bartimée et la dernière onction

     Line Antoine

     

    Je voudrais partager une révélation que Dieu m’a  donnée le 25 mars 2017 à 4h15 du matin. J'ai entendu le Seigneur me dire audiblement  dans mon esprit: Il a dit à Bartimée, le secret qui arrive est plus grand que le monde.

    Vous allez certainement me dire que cette parole n’est pas dans la bible et je suis tout à fait d’accord avec vous. Mais je vous rétorquerai que la bible parle d’Enoch, or il y manque les écrits d’Enoch…De même, d’autres livres  sont manquants dans la bible. Je crois, et je le dis, que des  livres  sont manquants dans la bible…allez savoir pourquoi ? C’est pour cela qu’en 2006 Dieu m’a dit que nous vivrons par révélation. Il dit en Jérémie 33 v 3 : Invoque-moi et je te répondrai. Je t’annoncerai de grandes choses ; des choses cachées que tu ne connais pas.

    Il appartient à chacun de nous d’invoquer le Seigneur et de lui parler, de lui poser des questions afin qu’il réponde. C’est sa volonté…

    En Marc 10 v 47 à  49 il est dit ceci : Il entendit que c’était Jésus de Nazareth, et Il se mit à crier : « Fils de David Jésus, aie pitié de moi ! ». Plusieurs le reprenaient pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! ». Jésus s’arrêta et dit : Appelez-le. » Ils appelèrent l'aveugle en lui disant : « Prends courage, Lève-toi, il t'appelle » L’aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus. Jésus prenant la parole lui dit : «Que veux-tu que je te fasse?» «Rabbouni, lui répondit l’aveugle, que je recouvre la vue.» Et  Jésus lui dit : « Va, ta foi t'a sauvé.» Aussitôt il recouvra la vue et suivit Jésus dans le chemin. ...

    Ici, nous sommes dans un contexte de guérisons et de miracles... Mais là aussi, il y a aussi un secret qui n’est pas révélé. Mais Dieu est un Dieu de révélation, c’est un Dieu prophétique. Il est le plus grand prophète qui ait existé il n’y en a pas eu de plus grands après lui.

    Ce que Jésus veut dire dans cette révélation, le secret qu’il a dit à Bartimée parle tout simplement de la dernière onction qui doit arriver. Et cette dernière onction, il nous en parle en Ézéchiel 47 v 1 à 6 1 Puis il me ramena vers la porte de la maison, et voici de l’eau sortait sous le seuil de la maison à l’orient, car la face de la maison était à l’orient ; et l’eau descendait  sous le côté droit de la maison, au midi de l’autel. 2 Il me conduisit par le chemin de la porte septentrionale et me fit faire le tour par dehors jusqu’à l’extérieur de la porte orientale ; et voici l’eau coulait du côté droit. Sur le côté droit de Jésus, qu’est-ce qui a coulé à la croix ? - Le sang et l’eau. Amen

     3 Lorsque  l’homme s’avança vers l’orient, il avait dans la main un cordeau, et il mesura mille coudées et me fit passer par cette eau : de l’eau jusqu’à la plante des pieds. 4 Il en mesura encore mille et me fit traverser, chevilles. Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau et j’avais de l’eau jusqu’aux genoux.  Il mesura encore mille coudées et me fit traverser l’eau et j’avais de l’eau jusqu’aux reins. 5Il  mesura encore mille coudées : c’était un torrent que je ne pouvais traverser, car  l’eau était si profonde qu’il fallait y nager ; c’était  un torrent qu’on ne pouvait traverser. 6 Il me dit: As-tu vu fils de l’homme? Et il me ramena au bord du torrent. 

    Ce passage est très important car il est parlé de la dernière onction. C’est  cette dernière onction que qui doit couler dans un petit nombre, dans un petit peuple que Dieu a mis à part pour ces derniers temps. Et c’est cette onction que le monde n’a jamais connu ni vécu, qui va faire toute la différence pour faire venir les gens du monde qui vont voir toutes sortes de miracles…Des aveugles qui recouvrent la vue, des sourds qui entendent, des cancers qui guérissent, des pieds qui poussent, etc. C’est cela la dernière onction ! Et c’est ce secret que Dieu a révélé à Bartimée… dans un contexte de miracles et de guérisons. Et c’est cela la révélation cachée qui n’est pas dans la parole…. Mais dans l’intimité, le Seigneur nous révèle ses pensées, nous révèle les choses à venir. Alléluia !

    Et nous continuons au v 8 : Et il me dit : Cette eau coulera vers le district oriental ; descendra dans la plaine et entrera dans la mer …

    La mer symbolise le monde. La dernière onction doit couler dans le monde pour le faire venir à Christ…à la repentance.

    Suite du v 8 Lorsqu’elle se sera jetée dans la mer, les eaux de la mer deviendront saines. Qu’est-ce qui va couler dans  la mer ? C’est cette puissance ! C’est cette onction royale qui va couler dans le monde ! Et le monde ne pourra pas tenir,  ne pourra pas résister à cette dernière onction. Amen !... Les eaux de la mer deviendront saines parce que l’eau, le torrent, la puissance du Saint-Esprit va couler dans le monde.

    V9 Tout  être vivant qui se meut, vivra partout où le torrent coulera, et il y aura une grande quantité de poissons. Le poisson symbolise les chrétiens… Car là où cette eau arrivera, les eaux deviendront saines et tout vivra partout où parviendra le torrent. 

    Il est impossible que l’onction, la puissance du Saint-Esprit coule dans le monde sans que les gens  ne soient touchés et recouvrent la vue, n’obtiennent la guérison, ne parviennent à la repentance, et à la conversion et que leur âme ne soit sauvée. Amen ! Parce que Bartimée a recouvré la vue physique mais aussi  la vue spirituelle ! Parce que lorsqu’il jeta son manteau par terre, il a aussi jeté son passé, sa vieille nature parce qu’il n’en voulait plus. Il a été guéri non seulement physiquement, mais spirituellement aussi. Qui peut ainsi faire d’aussi grandes choses, sinon notre Seigneur Jésus-Christ !  Il est la vie…et il donne la vie…en abondance !

    Que le Saint-Esprit vous aide à comprendre cela ... à méditer sans critiquer…mais plutôt à dire : Seigneur tu as donné à ta servante, mais moi je veux encore plus …

    Que tous ceux qui ont reçu cette révélation pleinement dans leur cœur puissent intercéder pour ceux que Dieu a mis à part. Parce que je dis bien, et je pèse mes mots : ceux qui  vont recevoir cette onction devront payer le prix…Cette puissance ne sera pas donnée à n’importe qui ; mais seulement à ceux que Dieu a choisi, qui sont mis à part, qui se tiennent à la brèche, cherchent sa face et la sanctification. C’est un choix personnel  de Dieu ! Et nous devons respecter le choix et la volonté du Seigneur.

    Que Dieu vous bénisse et vous fortifie ! Qu’Il nous donne encore plus de révélations pour comprendre sa parole  et que nous apprenions à marcher dans la sanctification et l’obéissance à sa parole… Amen

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire

  •  
     ♥ LES VENDANGES ♥

    La moisson et la vendange

     

    Apocalypse 14v14-20
     

    14 Alors je vis une nuée blanche sur laquelle siégeait quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme. Il avait sur la tête une couronne d'or et tenait à la main une faucille bien tranchante.

    15 Puis un autre ange sortit du Temple, criant d'une voix forte à celui qui siégeait sur la nuée:
    ---Lance ta faucille et moissonne! Car l'heure est venue de moissonner et la moisson de la terre est mûre.

    16 Celui qui siégeait sur la nuée lança sa faucille sur la terre, et la terre fut moissonnée.

    17 Un autre ange sortit du sanctuaire céleste, tenant lui aussi une faucille bien tranchante.

    18 Puis un autre ange encore, l'ange préposé au feu, quitta l'autel et cria d'une voix forte à celui qui tenait la faucille tranchante:
        ---Lance ta faucille tranchante et vendange les grappes de la vigne de la terre, car ses raisins sont mûrs.

    19 L'ange lança sa faucille sur la terre et vendangea la vigne de la terre. Il versa sa récolte dans le grand pressoir de la colère de Dieu.

    20 On écrasa les raisins dans le pressoir, hors de la ville. Le sang en sortit si abondamment qu'il atteignit la hauteur du mors des chevaux sur une étendue de mille six cents stades

     
    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique